Posted by on Nov 2, 2015 | No Comments
Les outils de traduction assistée par ordinateur : pour ou contre ?

Alors que les outils de traduction assistée par ordinateur (TAO) sont légion dans le domaine de la traduction professionnelle, l’utilisation de cette technique informatique fait toutefois débat au sein de la profession. Est-il possible d’utiliser cette technologie pour n’importe quel projet de traduction ? Les outils de TAO peuvent-ils vraiment prendre le pas sur le savoir-faire et la créativité humaine ?

Les outils de TAO ont été créés afin de mettre au point au fil des traductions une importante base de données terminologique comprenant les expressions et les termes précédemment traduits. Le principal avantage que présente cette technologie est indubitablement le gain de temps qu’elle permet. Les traducteurs professionnels favorables à l’utilisation des outils de traduction assistée par ordinateur considèrent qu’ils garantissent une meilleure exactitude terminologique et permettent d’éviter les erreurs ou les répétitions grâce aux suggestions grammaticales et orthographiques. Par exemple, ces logiciels permettent de garder une cohérence terminologique lorsque des parties de textes ou des termes se répètent tout au long de la traduction.

Il est évident que les outils de TAO présentent des avantages certains pour les traducteurs. Toutefois, bon nombre de professionnels se montrent réticents à utiliser ce type de technologie.

La traduction assistée par ordinateur peut certes constituer une aide réelle et efficace pour le traducteur, mais peut-on vraiment tout traduire grâce aux outils de TAO ?

Pour la traduction de documents techniques, marketing et juridiques, tels que les contrats ou autres documents financiers comportant de nombreuses répétitions, les outils de TAO sont importants et utiles. En outre, les traductions se perfectionnent au fur et à mesure du développement de la mémoire de traduction. Toutefois, quand il s’agit de traduire des textes littéraires, cette technologie se révèle totalement inefficace et inappropriée puisqu’elle ne permet pas de rendre les sous-entendus et les nuances de la langue.

Dans le cas d’une traduction littéraire, secteur dans lequel l’agence de traduction Bookworm Translations excelle et est spécialisée, la créativité représente un facteur extrêmement important. Les références culturelles, les jeux de mots et la traduction des traits d’humour sont autant d’éléments que la machine ne peut pas rendre dans la langue cible puisque cela nécessite de la part du traducteur des connaissances culturelles importantes. En outre, cette technologie ne s’applique pas à la localisation, une technique de traduction utilisée pour les documents marketing et les sites internet et consistant à adapter le texte traduit à la culture visée. En effet, la traduction des sites internet et autres documents marketing doit être adaptée au peuple et à la culture visée. C’est pourquoi le savoir-faire humain, la créativité et la connaissance culturelle sont des éléments absolument indispensables et incontournables.

En somme, les outils de TAO sont à utiliser précautionneusement, en ayant au préalable pris connaissance du type de document à traduire et du résultat attendu. En revanche, si le client a besoin d’une traduction de documents techniques tels qu’un manuel d’utilisation, un contrat, un site internet de commerce en ligne ou tout autre document du même genre, alors les outils de TAO peuvent permettre un véritable gain de temps, d’argent, de rigueur et donc de qualité. Ceci est d’autant plus vrai lorsque le texte doit être traduit par plusieurs traducteurs puisque les glossaires et les bases terminologiques sont les mêmes pour tous.

Pour de plus amples informations sur les outils de TAO, veuillez consulter les sites suivants :

http://www.translationzone.com/fr/products/cat-tools/

Logiciel de TAO gratuit :

https://www.matecat.com

Leave a Reply

Menu